CHANGEMENT CLIMATIQUE :
améliorer la planification territoriale des institutions publiques pour l’adaptation au changement

Atelier de formation et sensibilisation

Parler de la qualité de l'air ... en s‘amusant ! 5/10/2019

Samedi 5 octobre, Arpa a organisé "Tutto per aria!", une manifestation destiné aux enfants et familles sur la qualité de l'air et les changements climatiques. L’événement a été conçu dans le cadre du projet de coopération transfrontalière CLIMAERA, inséré dans le programme ALCOTRA Interreg Italie/France. Le projet, dont l’objectif est d’évaluer les solutions les plus efficaces pour améliorer la qualité de l’air, accorde une attention particulière à la sensibilisation du public afin de susciter des comportements respectueux de l’environnement dans lequel nous vivons. Avec l'initiative "Tutto per aria !", Arpa s'est concentrée sur les plus jeunes (6-13 ans), la génération la plus impliquée dans ces questions. Au cours de la journée, des ateliers, des expériences et des jeux ont été organisé sur les thèmes du projet, afin de transmettre des messages importants, tout en s'amusant. Les familles participantes étaient nombreuses, l'interaction entre les enfants et les techniciens a été positive et conviviale. L’espoir est que "Tutto per aria!" a permis de clarifier certains aspects scientifiques liés aux thèmes de la qualité de l’air et du changement climatique, mais surtout a suscité chez les jeunes et les moins jeunes une curiosité et des questions sur ces arguments. Arpa espère que ceux-ci pourront à leur tour mettre en place des échanges constructifs en classe ou en famille. En effet, le développement d'une conscience environnementale collective est la méthode la plus efficace pour traiter consciemment des problèmes et améliorer les conditions actuelles de notre planète.

Au Pavillon du Mont Fréty (Skyway), on a parlé de communication scientifique avec les journalistes 28/09/2019

Au fil des ans, le nombre de questions environnementales et sur le développement durable a connu une croissance exponentielle, notamment grâce à la contribution informative des réseaux sociaux et de la télévision. Arpa a discuté de ce thème au cours de l'atelier des journalistes du 28 septembre 2019 intitulé "POLLUTION DE L'AIR ET LE CHANGEMENT CLIMATIQUE - UNE COMMUNICATION INFORMÉE".
L’événement, né de la collaboration avec les Ordres des journalistes de la Vallée d’Aoste, du Piémont et de la Ligurie, régions partenaires du projet Climaera, s’est déroulé dans le magnifique paysage du Mont Blanc et a vu la participation de nombreux acteurs de l’information scientifique, journalistes et techniciens de l'environnement. Le modérateur de l'atelier a été Piero Bianucci, fondateur du supplément "Tuttoscienze", l'une des premières expériences de communication scientifique dans les journaux nationaux.

Pourquoi un atelier dédié aux journalistes ?

Tout découle de la prise de conscience que les citoyens d'aujourd'hui sont quotidiennement assaillis par un flux continu et constant d'informations : il est souvent difficile de démêler et de décider quelle information est correcte ou, du moins, la plus pertinente ! Dans le chaos médiatique actuel, les journalistes jouent le rôle fondamental de "lien" entre la communauté scientifique et le citoyen : même dans le domaine de l'environnement, la "nouvelle" est un produit à vendre, mais elle doit être scientifiquement valable et mise à la disposition des citoyens de façon appropriée afin de constituer un moyen précieux de sensibilisation. Les techniciens qui sont intervenus au cours du séminaire ont abordé divers problèmes et phénomènes environnementaux dont nous entendons parler tous les jours (interaction entre la qualité de l'air et les changements climatiques, météorologie, cryosphère, trou d'ozone...) en essayant de fournir aux journalistes présents dans la salle les bonnes clés pour interpréter leur interprétation correcte.
L’objectif commun des scientifiques et des communicateurs doit être celui de faire un effort pour créer une conscience environnementale collective. Actuellement celui-ci semble le seul système efficace pour limiter les dégâts et améliorer l'état de notre planète. Dans les mois à venir, il y aura la volonté de relancer l'atelier dans le Piémont et la Ligurie, afin de donner l'occasion au plus grand nombre de journalistes de se familiariser avec les sujets traités.

ARPA Vallée d’Aoste sensibilise les jeunes lors du tournoi de football SNOOPY TROPHY du 14 au 17 juin 2018

Qualité de l’air et changements climatiques : ce sont les deux faces d’une même pièce. Le projet de coopération transfrontalière CLIMAERA (2017-2020), inséré dans le programme ALCOTRA, vise à rechercher les solutions les plus efficaces pour améliorer la qualité de l’air et lutter contre les changements climatiques. Parmi les objectifs du projet, il y a la sensibilisation du grand public et la diffusion des connaissances sur les questions liées à la pollution de l'air et au changement climatique. Dans ce contexte, l'ARPA Vallée d'Aoste a décidé de se concentrer sur les jeunes, la génération, la plus impliquée dans l'évolution du climat. Afin de transmettre les messages, ARPA Vallée d’Aoste a choisi les événements sportifs car ils sont attirent un grand nombre de personnes.

Le premier événement auquel participera l'Agence est le tournoi de football SNOOPY TROPHY 2018, qui réunit environ 250 équipes de football et 4000 jeunes âgés de 6 à 18 ans. Il se déroulera du 14 au 17 juin 2018 en Vallée d’Aoste. Dans le cadre de l'événement, ARPA Vallée d’Aoste mènera des activités de sensibilisation avec la distribution de gadgets, l'organisation de jeux et la présentation des bonnes pratiques à mettre en œuvre pour la qualité de l'air et le chauffage au bois.

http://www.arpa.vda.it/it/archivio-news/2973-arpa,-snoopy-e-claire

 

Back to top

En poursuivant votre navigation sur notre site vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre navigation En savoir plus